Auvergne-RhôneAlpeslyonchateauGrenobleVierge du Puy en VelayBourgogne franche comtéclocher ferrièrela chapelle de GuinchayLe Saut du DoubsCamerounMont Camerounles eléphantsvillage camerounGuyaneGuyane vue du cielmarché de Cayenemonument esclavesHaut de FranceBaie de SommeEglise de  PéronneIle de FranceTour Eiffel

France France 12ème dimanche ordinaire Année B Samedi 22 juin 2024

La barque sur laquelle les disciples sont en train de traverser le lac est assaillie par le vent et par les vagues et ces derniers craignent de faire naufrage. Jésus est avec eux sur la barque, mais il est à l’arrière sur un oreiller et il dort. Les disciples, effrayés, crient vers lui: «Maître, nous sommes perdus; cela ne te fait rien?» (v. 38).

Souvent, nous aussi, assaillis par les épreuves de la vie, nous avons crié vers le Seigneur:

Pourquoi est-ce que tu restes silencieux et que tu ne fais rien pour moi?”.

Quand nous avons l’impression de couler, 

Quand nous sommes à la merci des vagues insistantes de l’angoisse,

Quand nous nous sentons submergés par des problèmes, 

Dans les moments où nous manque la force pour avancer, 

Il y a de nombreux moments où nous nous sentons dans la tempête.

Dans ces situations, nous nous sentons nous aussi étouffés par la   peur et, comme les disciples, nous risquons de perdre de vue la chose la plus importante. Sur la barque, en effet, même s’il dort, il y a Jésus, et il partage avec les siens tout ce qui est en train de se passer.

Si d’un côté son sommeil nous étonne, de l’autre, il nous met à l’épreuve.

Le Seigneur est là, présent; il attend que ce soit nous qui l’invoquions, qui le mettions au centre de ce que nous vivons. Son sommeil nous pousse à nous réveiller.

Parce que, pour être des disciples de Jésus, il ne suffit pas de croire que Dieu est là, qu’il existe, mais il faut se mettre avec Lui, il faut aussi élever la voix avec Lui. Entendez bien cela: il faut crier vers Lui.

La prière, bien souvent, est un cri: “Seigneur, sauve-moi!”.  

Aujourd’hui nous pouvons nous demander:

Quels sont les vents qui s’abattent sur ma vie, quelles sont les vagues qui entravent ma navigation et qui mettent en danger ma vie spirituelle, ma vie de famille, ma vie psychique?

Disons tout cela à Jésus, racontons-lui tout. Il le souhaite, il veut que nous nous accrochions à Lui pour trouver un abri contre les tempêtes de la vie. L’Evangile raconte que les disciples s’approchent de Jésus, le réveillent et lui parlent.

C’est le commencement de notre foi: reconnaître que tout seuls nous ne sommes pas en mesure de rester à flot, que nous avons besoin de Jésus comme les marins des étoiles, pour trouver la route.

La foi commence par le fait de croire, de sentir que nous avons besoin de Dieu.

Quand nous dépassons la tentation de nous renfermer en nous-mêmes, quand nous dépassons la fausse religiosité qui ne veut pas déranger Dieu, quand nous crions vers Lui, Il peut faire en nous des merveilles. C’est la force humble et extraordinaire de la prière, qui accomplit des miracles.

Jésus, prié par ses disciples, calme le vent et les vagues. Et il leur pose une question, qui nous concerne nous aussi: «Pourquoi êtes-vous si craintifs? N’avez-vous pas encore la foi?» (v. 40).

Les disciples s’étaient fait prendre par la peur, parce qu’ils fixaient les vagues plutôt que regarder Jésus. Et la peur nous conduit à regarder les difficultés, les problèmes graves plutôt qu’ à regarder le Seigneur, qui dort souvent.

Pour nous aussi il en est ainsi:

Combien de fois restons-nous à fixer les problèmes plutôt que d’aller vers le Seigneur et déverser en Lui nos soucis! Combien de fois laissons-nous le Seigneur dans un coin, au fond de la barque de notre vie, pour le réveiller seulement au moment du besoin!

Demandons aujourd’hui la grâce d’une foi qui ne se lasse pas de chercher le Seigneur, de frapper à la porte de son Cœur. 

Pape François

Publié par Sr Régine Dominique Sjs

 

 

Page 1 2
PRIÈRE POUR LA COP28
Samedi 20 juillet 2024 France France
Dieu Créateur,Tu nous offres le monde comme un don qui surgit de ta main ouverte. Nous n'avons pas su en prendre soin: Nous avons oublié de nous émerveiller et nous avons vu ta création et nous en avons fait l'esclave, la victime de notre caprice. Aujourd'hui, les conséquences du changement climatique frappent les personnes les plus vulnérables. La...

Lire la suite

En ce début d'année...
Jeudi 18 juillet 2024 France France
 Invitation à «lancer notre fil»…   Notre vie est comme un tissu qui s'élabore, Un tissu dont je ne sais pas ce qu'il sera, Mais qui, autour de nous, peu à peu, se tisse sans modèle ni dessin savant.   Dans ce tissu, je peux être un fil, un trait de couleur... Bleu profond? Rouge éclatant? Ou bien le fil de lin gris.   Cette troisième...

Lire la suite

DONNE-MOI LA FOI
Lundi 1er juillet 2024 France France
Dans l’Évangile, ça a l'air facile. Toi, Jésus,Tu ressuscites et Tu guéris.      Certains d'entre nous admirent, les miracles sont des preuves  de ta toute puissance.D'autres sont perplexes. Pourquoi guéris-Tu à tour de bras, là, alors que Tu as laissé mourir ma tante de son cancer, alors que Tu as laissé massacrer des Chrétiens, tes...

Lire la suite