Auvergne-RhôneAlpeslyonchateauGrenobleVierge du Puy en VelayBourgogne franche comtéclocher ferrièrela chapelle de GuinchayLe Saut du DoubsCamerounMont Camerounles eléphantsvillage camerounGuyaneGuyane vue du cielmarché de Cayenemonument esclavesHaut de FranceBaie de SommeEglise de  PéronneIle de FranceTour Eiffel

France France Témoignage d'une expérience vécue Mardi 15 septembre 2020

 

covid

 Le COVID 

 

Ce que je retiens de ce temps de confinement ? A vrai dire, pas grand chose. Les 1ers jours, j'avais des projets plein la tête : rangements, lecture, prière... J'allais pouvoir prendre plus de temps pour tout cela ! Et en même temps, il fallait prendre quelques mesures de distanciation physique !!!

Assez rapidement est venue une sensation de fatigue (ou de paresse ?). Un matin, une soeur de la comm

unauté dit ressentir des symptômes qui semblent être ceux du Covid. Le lendemain, c'est mon tour... Nous voici en quarantaine dans nos chambres.

 

Je fais l'expérience de la drôle de maladie sans trop de craintes au départ. Ce sera l'affaire de quelques jours, me dis-je ! Mais peu à peu, je suis saisie d'une grande fatigue et je sens que je « m'enfonce » chaque jour un peu plus. Je connais l'angoisse des nuits qui n'en finissent pas et le soulagement de voir enfin le jour se lever... Et puis, c'est le départ vers les urgences... le dépouillement total ! L'hôpital, où je craignais tellement d'aller.

 

J'y suis rentrée le jeudi Saint, « serviteur inutile », épuisée. Je mets toute mon énergie, enfin celle qui me reste, à respirer.

En cette nuit, j'essaie de rejoindre celle du Christ qui porte toutes nos nuits. Tout l'hôpital est « Covid », je ne suis pas la seule à chercher le souffle, et d'autres sont en réanimation.

 

Au coeur de cette nuit, de mes nuits, de petites étoiles se mettent à clignoter et m'appellent à la confiance. C'est le ballet des blouses blanches, avec des sur blouses quelquefois joliment colorées ; ce sont les gestes ou les paroles de réconfort des équipes soignantes, médicales, même si parfois je perçois leurs questionnements ; c'est le visage reconnu d'Isabelle, une infirmière qui me chouchoute ! Ma vie, mon corps sont livrés entre leurs mains, je l'accueille. La prière qui affleure souvent en moi est celle-ci « en tes mains, Seigneur, je remets ma vie » suivie très rapidement d'une supplication « Seigneur, viens à mon aide, guéris-moi ! »... Je ne peux aller jusqu'au OUI total. C'est ma pauvreté ! et mon désir de vivre. La Résurrection, c'est peut être un peu cela...

 

Ce désir a été soutenu par la prière de mes soeurs, et par leur fraternité réellement perçue, même à distance ! Ma famille a été aussi très proche dans la discrétion et une grande affection, ainsi que beaucoup d'autres. Un grand Merci à tous !

Une soeur de JS

Page 1 2
Journée mondiale du migrant et du réfugi
Samedi 26 septembre 2020 France France
Aujourd'hui, 27 septembre, journée mondiale du migrant et du réfugié.  Le Saint-Père a choisi comme titre de son traditionnel message :   " Contraints de fuir comme Jésus-Christ :          Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les déplacés internes".              " Père, tu as confié à saint Joseph...

Lire la suite

26ème dimanche ordinaire
Vendredi 25 septembre 2020 France France
Les pharisiens veulent piéger Jésus. Il leur propose une parabole :   Je prends le temps de lire lentement le texte.   Deux fils… Un qui dit : "Non, je ne veux pas !" …mais qui, finalement réfléchit, se repend et part au travail. Un qui dit : "Oui, oui !" …mais qui ne fait rien du tout ! Le père fait la même demande aux deux :...

Lire la suite

Le Paysan
Mardi 22 septembre 2020 France France
      Il connaît le poids du soleil,A la couleur qui vient du ciel, il dit le temps le paysan.   Quand il prend la terre dans sa mainelle lui dit « fleur » ou « printemps ». Il sait le détour des saisons,le froid, le beau, la faim, le bon.Il sait quand semer, quand cueillir,il sait moissonner en son temps. Il a appris à patienter,il...

Lire la suite

25 ème dimanche ordinaire
Vendredi 18 septembre 2020 France France
    Évangile du jour : Mt 20, 1-16    En ce temps-là, Jésus disait cette parabole à ses disciples : « Le royaume des Cieux est comparable au maître d’un domaine qui sortit dès le matin afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne.Il se mit d’accord avec eux sur le salaire de la journée : un denier, c’est-à-dire une pièce d’argent,...

Lire la suite